« Café corsé » de Sophie Satti

L’action se déroule à la mairie. Sous la coupe d’une chef aussi manipulatrice que charismatique. Arlette la tire au flanc en arrêt chronique et Sabrina, la stagiaire psycho-rigide, vont s’affronter dans un duel sans merci.

Magouilles en tout genre : « Emplois fictifs », « détournement fonds publics », « abus de confiance », « prise illégale d'intérêts », «meurtre, tentative de meurtre » en font une pilule anti-crise, sur un sujet malheureusement trop actuel.

Dans cette pièce du rire, des larmes mais de l’espoir à ce que ces situations fictives ici, soient dénoncées : un mal de notre société conduisant au burnout, à l’oubli de soi pour ne pas être licencié, et des gouffres dans les comptes de l’état…

Une comédie déjantée, pleine de rebondissements, où tous les coups sont permis, surtout si ce sont des coups bas !!!